Le Yin Yoga…


Vieux de plusieurs milliers d’années, le Yin Yoga permet de cibler différents organes comme le foie, le cœur, les poumons et les reins en maintenant des postures stationnaires au sol. Ces postures doivent être maintenues sans effort afin de créer un sentiment de paix, de calme et de sérénité. Lorsqu’il est pratiqué sans douleur, le Yin yoga permet l’assouplissement des muscles et des tissus conjonctifs sans risques de blessures. Régénérateur et fortifiant, le Yin yoga est constitué de trois règles de bases…


Premièrement : Prendre une posture et s’y installer le plus confortablement possible pour permettre une respiration calme, lente, sans effort ni blocage. Pour cela, il faut éviter d’aller trop loin dans la posture. Il faut demeurer centré, presqu’en état méditatif pour que la relaxation des muscles et des tissus soit possible.

Deuxièment : L’immobilité est nécessaire pour permettre au corps de profiter des effets bénéfiques de la posture.

Troisièment : Il faut garder la posture un certain temps pour bénéficier de ces bienfaits. Il est recommandé de garder la posture de 1 – 3 minutes au début et graduellement ce rendre à 5 minutes.

Surtout soyez attentif à votre respiration, elle est le baromètre qui vous indique si vous êtes confortable dans la posture. La respiration sera alors, calme et fluide. Si vous poussez trop loin, votre respiration sera probablement instable, difficile et vos pensées agitées.

Allez-y plus doucement et profitez de l’expérience !


Bonne pratique


Merçi à Lyne pour la préparation du texte !